Attaque par mot probable d'un chiffre monoalphabétique

Chapitre: VIII. Chiffres monoalphabétiques Prérequis: -

Nous avons vu que nous pouvions décrypter un chiffre monoalphabétique par une analyse des fréquences. Une autre technique consiste à deviner un mot qui doit, ou peut, apparaître dans le texte clair. Dans une substitution monoalphabétique, un mot chiffré a le même aspect que le mot clair. Prenons par exemple le mot anglais "AMMUNITION"; dans le texte chiffré apparaîtra une séquence de dix lettres avec les caractéristiques suivantes:

Une fois que l'on a trouvé toutes les correspondances possibles, on peut utiliser une statistique chi-carré pour déterminer laquelle est la plus probable.


Applet de décryptement

Pour chiffrer (déchiffrer) avec l'applet ci-dessous, cliquez sur Randon Plaintext (Random Ciphertext), ou alors copiez et collez simplement votre texte clair (chiffré) dans la zone de texte, sélectionnez encrypt (decrypt) puis commencez à entrer votre clef. Pour entrer une clef, cliquez d'abord sur la case au-dessous (au-dessus) de la lettre que vous voulez chiffrer (déchiffrer). La case sera colorée en jaune. Tapez alors la lettre correspondante du texte chiffré (clair). Pour effacer une lettre, cliquez sur sa case et pressez Back Space ou Del. Notez que les lettres qui n'ont pas encore été utilisées pour le chiffrement sont assombries en gris. Le texte clair (chiffré) est chiffré (déchiffré) au fur et à mesure que vous entrez votre clef.

IMPORTANT: L'applet permet un chiffrement/déchiffrement partiel. Par convention ici (et contrairement à l'habitude), les lettres du texte clair sont en majuscules et les lettres du texte chiffré en minuscules. Si vous voulez décrypter un texte chiffré, écrivez-le en minuscules (au besoin prétraitez le texte).

L'applet ci-dessous illustre le processus de décryptement.

Vous pouvez aller voir un exemple du processus de décryptement d'un chiffre de substitution qui utilise cette applet.


Exercice

En utilisant l'applet, décryptez le texte français ci-dessous, sachant qu'il contient le mot "capitaine" :

nlvfa vfhlo fefdf rcbre oylnf evzfo lyfqj uljgf eyaqj yzfha unfeu ljjbu yfvjs raufk favnb hhfqy ljlqj anaul jlybq qfalq vrqoe fqydl jvaqi brenl ulcel eulgb refqq aklej faely lufcf vfauu lylem tlvnb hhlul hfave llvfa vfcjl qvlvs raujj lvebr kfalq vqbhc elrta ujhfq olfal qvlva ujcrk falqv lqiul aqlua clevl uljnf iavfa qljib evfqv yljnb vzreq ljylc ebqxl jlvfa lqviu fnljy fqjul nzlha qyrha ualrj brjrq kbaul ylibr eielf defqo ljybe srajl vlqyf avyli rajul hreyl jlnre aljgr jsrfu fielh alelv leefj jlyri fufaj ulnbh hrqyl jjbuy fvjlv favel ifqyr jbrju ljfec eljbr ubqya jvaqo rfavs rfqva vlylc fvahl qvjfv baviu fviel jjbae jnluu alejh fofja qjcbr ufqol ealjl vfejl qfrtf klnrq lnbre ibreu ljlul izfqv jyljd bjjlj ibreu ljclv ljdle bnljr qliea jbqib reulj ljnuf kljyl jdaor alejl qvbre falqv uljnr ajaql jrqcb ajylj mnbhb eljjl iebub qolfa vgrjs rfylj hfjjl jylkl eyrel brylj oelqf yljel jiulq yajjf alqvi fehau ljvbr ddljc ufqnz ljylj nbvbq qalej yljka oqljn zfeol ljylo efiil jhbqv falqv yfqju lcefq nzfol yljia qjrqn zfhiy lebjl jjlif qbraj jfavj brjyl jiufv fqljy liufn llqiu fnljr eyljo fxbqj jlcfu fqnfa lqvyl juajr qjfcu lqbae hlulf ylufi bryel ylnbe fauif ejlhf avulj jlqva lejlv frhau alruf klqrl yljnm ieljd fajfa vyrqc brvfu frvel nbhhl rqlyb rculn bubqq fylyb cluaj srljk levju lifuf ajcfv alqhf ecelq rhaya srlvf nzlvl ylgfr qljri leibj favvb rvfrd bqyjr eyluf eoljf jjajl jjljs rfvel lvfol jlqvl eefjj ljfkl njbqo efqyl jnfua leyeb avlqc bajyl clqli bevfq vfrtf qoulj ylnzf srlhf enzlu fiebr lyrql ofule lkfaq nrlfk lnjlj ibevl jebro ljlnf evlul ljyrq lneba tqbae ljljo eauuf oljyf aefaq sraul yldlq yfalq vlqcf jyljj nbeia bqjlv jljve lauua jylcf orlvv ljybe lljsr acbrn zfalq vlqzf rvjlj brkle vrelj aujlh cufav frtjb uyfvj yfqjj bqbir ulqnl dfebr nzlfr jjajb ulqql ulvah ilqlv efcul srlul kajfo lyzfh aunfe


Référence


Didier Müller, 26.10.01