Le cyberblog du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour objectif principal d'augmenter la culture informatique de mes élèves. Il a aussi pour ambition de refléter l'actualité technologique dans ce domaine.

vendredi 7 avril 2017

Les Ordinateurs Quantiques — Science étonnante #40

samedi 19 mars 2016

L'ordinateur quantique sauvé par les fermions de Majorana ?

Le phénomène de la décohérence, c'est-à-dire la transition du comportement quantique au comportement classique, rend de nombreux physiciens plutôt pessimistes quant à l'avenir des ordinateurs quantiques. Toutefois, cet obstacle est peut-être contournable en utilisant des fermions de Majorana, de nouvelles particules quantiques qui apparaissent dans certains solides. Une expérience récente va dans ce sens.

Lire l'article sur Futura-Sciences

dimanche 21 février 2016

Un support pour stocker les données de l'humanité pour l’éternité ?

En combinant les nanotechnologies et un laser femtoseconde, des chercheurs britanniques ont créé un système de stockage optique susceptible de durer 13,8 milliards d’années. 360 téraoctets de données peuvent tenir dans un disque en verre un peu plus grand qu’une pièce de monnaie.

Lire l'article sur Futura-Sciences.

samedi 28 novembre 2015

L'impression 3D pour construire une base lunaire


Source : ESA

vendredi 13 février 2015

Les mille et une applications de la réalité augmentée

Avec la réalité augmentée, le monde réel et le monde virtuel s’entremêlent. Ces données viennent compléter les informations que l’Homme perçoit habituellement de son environnement. Tour d'horizon des différentes possibilités.

Lire le dossier de Futura-Sciences

lundi 29 décembre 2014

L'impression 3D pour créer des prothèses esthétiques et abordables

William Root, un designer industriel, a initié un projet qui consiste à fabriquer des prothèses de jambes qui soient esthétiques, légères et peu onéreuses. Pour cela, il associe des techniques 3D de numérisation, de modélisation et d’impression. La prothèse devient plus humaine et presque belle à regarder...

Lire l'article sur Futura-Sciences

vendredi 26 décembre 2014

Des ménisques imprimés en 3D pour sauver les genoux des sportifs

Des chercheurs de l’université de Columbia aux États-Unis ont réussi à implanter du cartilage imprimé en 3D à des moutons, une avancée qui pourrait rapidement bénéficier à l’homme.
Le ménisque est un petit cartilage en forme de C situé entre le fémur et le tibia, chaque genou en compte deux. Les lésions méniscales sont l’une des blessures du genou les plus communes. À ce jour, il n’existe pas de moyen pour régénérer des ménisques abîmés. Dans les cas les plus graves, l’ablation est préconisée, ce qui scelle définitivement la fin de la carrière des sportifs qui se retrouvent sans ce précieux amortisseur entre le fémur et le tibia, selon le directeur d’une étude publiée dans la version en ligne de Science Translational Medicine, le professeur Jeremy Mao.
Par le passé, des équipes de chercheurs ont essayé de remplacer les ménisques endommagés par des tissus provenant d’autres parties du corps ou de personnes décédées, mais les résultats n’ont pas été concluants et de telles procédures sont jugées très risquées par la communauté médicale.

Un ménisque imprimé en 30 minutes

C’est pourquoi le docteur Mao s’est tourné vers l’impression 3D. Grâce à des scans de ménisques intacts de moutons réalisés par IRM, le chercheur les a converti en image 3D, pour ensuite les programmer dans une imprimante 3D. En l’espace de 30 minutes, celle-ci a réussi à produire une prothèse imitant la forme exacte du cartilage. À noter que les ménisques de mouton sont très proches de ceux de l’Homme.
La consistance de la prothèse se rapproche aussi de celle du vrai ménisque grâce au polycaprolactone, un polyester biodégradable utilisé dans la composition du fil chirurgical. Pour que le corps ne rejette pas cet implant, les chercheurs ont par ailleurs ajouté des protéines humaines à sa composition. Une fois l’implant chirurgical réalisé dans le genou du mouton, le docteur Mao et son équipe ont noté que le ménisque se régénérait en quatre à six semaines, la prothèse se dissolvait et était éliminée naturellement par le corps.
L’expérience a été menée sur 11 moutons, ils marchaient tous normalement trois mois après l’intervention chirurgicale.

Source : Futura-Sciences

mercredi 17 décembre 2014

Jaguar développe un pare-brise virtuel à 360°

Le constructeur automobile Jaguar Land Rover veut offrir au chauffeur une vue panoramique en rendant transparents les montants du toit au niveau du pare-brise et des portières. Le système se double d’un affichage tête haute dynamique et d’une assistance à la navigation sous la forme d’une voiture fantôme qui montre l’itinéraire à suivre.

Après le concept du capot moteur transparent, Jaguar Land Rover explore de nouvelles pistes en matière d’affichage pour améliorer la conduite. Le constructeur automobile a présenté un nouveau projet de recherche intitulé 360 Virtual Urban Windscreen, un concept de pare-brise qui assure au conducteur une vue à 360 degrés en éliminant les angles morts que représentent les montants de pare-brise ainsi que les montants latéraux. Un système d’affichage virtuel rend ces éléments de carrosserie littéralement transparents, libérant le champ de vision lorsque l’automobiliste tourne la tête au moment d’aborder une intersection ou lorsqu’il fait une manœuvre de dépassement.
Pour cela, Jaguar utilise des caméras placées à l’extérieur de la carrosserie qui relaient les images en temps réel à des écrans insérés dans les deux montants avant et les deux montants latéraux. Cette fonction ne s’activerait qu’en cas de besoin, par exemple lorsque le chauffeur tourne la tête, actionne le clignotant, aborde une intersection ou encore si un piéton vient à traverser la route. Mais ce n’est pas tout...


Le constructeur Jaguar Land Rover présente son concept d’affichage à 360° dans lequel les montants de la carrosserie comportent des écrans affichant les images transmises par des caméras placées à l’extérieur. Le système comprend également un affichage tête haute à réalité augmentée pour signaler la présence d’obstacles (piétons, cyclistes...) et délivrer des informations pratiques. Jaguar a aussi imaginé une navigation assistée originale sous la forme d’une voiture virtuelle qui montre l’itinéraire à suivre. © Jaguar Land Rover/YouTube

Une voiture virtuelle ouvre la voie

Le système est complété par un affichage tête haute sur le pare-brise qui ajoute un niveau d’information pour améliorer la sécurité et éviter que l’automobiliste n’ait à quitter la route des yeux. Ainsi, lorsque les caméras situées à l’avant de la voiture détectent un piéton ou un cycliste, ceux-ci sont entourés d’un halo rouge pour mieux signaler leur présence. Cette réalité augmentée pourrait également être couplée à un service en ligne pour délivrer en temps réel des informations utiles à l’approche d’un parc de stationnement (nombre de places libres, tarifs), de bâtiments ou commerces (horaires d’ouverture, prix des carburants, etc.).
Enfin, Jaguar propose une approche assez originale pour la conduite assistée. Inspiré des jeux vidéo, le système Follow-Me Ghost Car Navigation guide le conducteur en projetant une voiture virtuelle qui ouvre la route et montre le parcours à suivre. Le but est d’offrir un guidage plus précis et moins stressant en montrant la voie dans laquelle il faut se trouver, le croisement auquel il faut tourner sans avoir à scruter l’écran du tableau de bord. La marque automobile britannique ne donne pas de feuille de route concrète pour l’introduction de ces technologies qui, si elles ne présentent pas de difficultés techniques importantes, seront vraisemblablement assez onéreuses.

Source : Futura-Sciences

samedi 25 octobre 2014

Les imprimantes 3D : une révolution ?

De la nourriture, des organes, des maisons et bientôt même des voitures ? L’imprimante 3D, le gadget geek par excellence, se démocratise. A la portée de tous, elle entre dans nos foyers. Sommes-nous à l'aube d'une mutation ? Cette nouvelle technologie qui nous permet de produire des objets à la maison sera t-elle la troisième révolution industrielle ?

Voir le dossier d'Arte

vendredi 20 décembre 2013

Futurologie : IBM prévoit le big data et des ordinateurs bienveillants

Dans son rapport annuel 5 in 5, IBM détaille cinq évolutions technologiques qui devraient partie de notre quotidien dans cinq ans. Big Blue parie que l’analyse et l’interprétation des données personnelles permettront aux machines de mieux nous connaître, afin de nous assister plus efficacement pour apprendre, consommer, nous soigner, nous protéger ou nous déplacer. Le superordinateur Watson joue un rôle central dans ces développements.

Lire l'article sur Futura-Sciences