Pointés du doigt pour leur capacité à créer des "deepfakes" étonnamment réalistes lorsqu’ils sont utilisés à mauvais escient, les réseaux antagonistes génératifs (GANs) représentent l’une des technologies les plus prometteuses du machine learning par leur capacité à créer de nouvelles données.

Lire l'article de Floriane Leclerc sur Usine digitale