D’accord, les machines de Google ont battu des pros du jeu vidéo «Starcraft II». Une démonstration de puissance de calcul plus qu’une vraie preuve que la machine possède des capacités propres aux humains, note un expert.

Lire l'article de Fabien Goubet dans Le Temps