Un expert en sécurité a découvert que pendant sept ans, de 2012 à 2019, Facebook n'avait pas chiffré les mots de passe de centaines de millions d'utilisateurs. Des milliers de salariés de Facebook pouvaient ainsi les récupérer et les lire...

Lire l'article de Fabrice Auclert sur Futura Sciences.