Le cyberblog du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour objectif principal d'augmenter la culture informatique de mes élèves. Il a aussi pour ambition de refléter l'actualité technologique dans ce domaine.



jeudi 16 novembre 2017

TECH Supercalculateurs : la Chine règne en maître

Non contente de posséder les deux supercalculateurs les plus puissants de la planète, la Chine écrase les États-Unis dans le dernier top 500, avec 202 machines présentes dans ce classement, contre 143 pour son rival.

Lire l'article de Marc Zaffagni sur Futura-Sciences.

jeudi 9 novembre 2017

L'effrayant système de Facebook pour déterminer les «personnes que vous connaissez peut-être»

Le système de suggestions de contacts sur Facebook est bien mystérieux, pour ne pas dire carrément flippant. La section «Vous connaissez peut-être» (ou «People you may know» en anglais) vous propose en effet une liste de personnes que vous pourriez avoir rencontrées et souhaiteriez donc ajouter à votre réseau. Pour déterminer les profils qui apparaîtront dans cette fameuse section, le réseau social utilise un algorithme ultra-pointu qui fait l'objet de nombreux fantasmes.

Lire l'article sur Slate.fr

vendredi 3 novembre 2017

StarCraft : les humains meilleurs que les IA, pour le moment...

À l'occasion du premier tournoi opposant des humains à des intelligences artificielles dans des parties de Starcraft, un joueur professionnel a battu quatre IA, dont celle développée par Facebook. Contrairement aux échecs ou au jeu de go, les humains ont encore le dessus sur l'intelligence artificielle (IA) avec le jeu vidéo Starcraft. Une compétition opposant des joueurs professionnels de ce jeu de stratégie en temps réel à plusieurs IA s'est tenue en début de semaine à Séoul, en Corée du Sud, et a vu la domination sans équivoque d'un humain. Song Byung-gu, l'un des meilleurs joueurs actuels de Starcraft, a remporté toutes ses parties contre quatre agents informatiques (bots en anglais) différents.
Il s'agissait d'IA développées par des spécialistes en Australie, Corée et Norvège ainsi que « CherryPi », entrainée par Facebook. C'est la première fois que ce concours qui existe depuis 2010 met aux prises des humains contre des machines. Les parties furent courtes (10,5 mn maximum) et les IA n'ont semble-t-il pas fait preuve d'une grande audace dans leur stratégie comme l'explique le MIT Technology Review. Mais tout de même, les machines ont montré des dispositions intéressantes dans leur système de défense.

Starcraft, un défi majeur pour l’intelligence artificielle

Starcraft est considéré comme le nouveau défi majeur pour la recherche en intelligence artificielle. Contrairement au jeu de go où les protagonistes ont une vision complète du plateau, les jeux de stratégie imposent une information partielle sur ce que fait l'adversaire. La part d'incertitude est donc beaucoup plus importante. Pour les chercheurs, une IA capable de battre un humain à Starcraft sera en mesure d'accomplir des tâches complexes dans le monde réel.
Après avoir démontré sa supériorité au jeu de go, DeepMind, filiale d'Alphabet (Google), a décidé de relever ce défi. L'une des clés de la victoire d'AlphaGo est que le programme a pu s'améliorer en ingurgitant des milliers de parties de go. Or, une telle masse de données n'est pas encore disponible pour Starcraft. Mais cela va changer. Cet été, DeepMind et Blizzard Entertainment (éditeur de ce jeu de stratégie en temps réel) ont annoncé la mise à disposition d'une interface de programmation (API) d'apprentissage automatique (machine learning) ainsi qu'une base de données de 65.000 parties anonymes de Starcraft II pour entraîner les IA. Les progrès ne devraient pas tarder à se faire sentir. Dès lors, ce ne sera plus qu'une question de temps avant que le règne des humains sur Starcraft ne soit sérieusement contesté.

Source : Marc Zaffagni, Futura_sciences