L’implication du groupe dans la cyberattaque sans précédent qui a touché des dizaines de pays mi-mai semble de plus en plus probable.

Lire l'article sur lemonde.fr