Les murs ont des oreilles, même pour les ordinateurs. Le microprocesseur d'un ordinateur pourrait en effet fournir de précieuses informations à un espion.
Des chercheurs israéliens de l'université de Tel-Aviv ont montré que simplement écouter les vibrations qu'émet un ordinateur permet de dire quels types d'opérations sont en cours. On pourrait tout à fait s'en servir avec assez de précision pour déterminer les détails des clés de chiffrage utilisées sur les sites web sécurisés ou même votre paiement en ligne.
L'équipe de chercheurs a réussi d'ailleurs à extraire les clés de chiffrage simplement en posant un smartphone à côté du PC ! Ainsi, les clés peuvent être « craquées » en une petite heure. La même technique peut être employée pour analyser des fluctuations de microcourants électriques qui circulent au niveau du capot de la machine, par simple contact.
L'angoisse est qu'il suffirait d'une application sur un smartphone pour arriver à de tels résultats et rien de plus ; pas besoin d'être James Bond.

Sources : Sur-la-Toile, Mail online