Le cyberblog du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour objectif principal d'augmenter la culture informatique de mes élèves. Il a aussi pour ambition de refléter l'actualité technologique dans ce domaine.

dimanche 19 octobre 2008

Olympiades suisses d'informatique 2009

L’Olympiade Suisse d’Informatique (Swiss Olympiad in Informatics - SOI) est une compétition de programmation pour les jeunes de moins de 20 ans. Depuis 1996, cette compétition propose aux jeunes informaticiens en herbe de tester leurs capacités à programmer. Chaque année, les meilleurs programmeurs suisses sont détérminés en deux tours.
Cette Olympiade forme de plus la délégation suisse pour l'Olympiade Internationale, à laquelle la Suisse prend part depuis 1992 avec beaucoup de succès.
La première ronde des Olympiades Suisses d'Iinformatique 2009 a commencé le 1er octobre 2008. Vous avez jusqu'à fin novembre pour nous envoyer vos solutions. Note: tous les participants officiels au SOI 2009 doivent être nés après le 30 juin 1989, et ne peuvent pas être étudiants à l'université.

samedi 18 octobre 2008

Architecture d'un ordinateur

Un grand classique de l'humour informatique, qui date de plusieurs années.

vendredi 17 octobre 2008

Surface

Ceux qui ont vu le film Minority Report, tiré d'une nouvelle éponyme de l'excellent Philip K. Dick, se souviennent de la scène où Tom Cruise fait valser les images et les documents numériques sur une vitre dans une chorégraphie impeccable. Eh bien ce n'est plus de la science-fiction! Microsoft a en effet développé une table numérique époustouflante, comme vous le verrez sur cette vidéo.

mercredi 15 octobre 2008

Anne Roumanoff - Internet

mardi 14 octobre 2008

OpenOffice 3.0 est sorti

La troisième mouture de la suite gratuite, Open Office 3.0, est désormais disponible dans sa version définitive. Elle apporte de nombreuses améliorations mais pas de grandes nouveautés pour les PC, à part, tout de même, une compatibilité attendue avec la dernière suite de Microsoft, Office 2007. Les Mac sont plus gâtés avec une édition nativement compatible.
Open Office, suite libre et gratuite apportant un traitement de texte, un tableur, un logiciel de présentation, un gestionnaire de bases de données et un logiciel de dessin, continue son évolution. Frontalement concurrente de la suite Office de Microsoft, elle offre à peu de choses près les mêmes fonctions.
La version 3.0 se reconnaît à peine de la précédente, la présentation n'ayant pas été beaucoup modifiée. Mais des fonctions ont été améliorées en de multiples endroits, comme la possibilité d'afficher plusieurs pages avec Writer (le traitement de texte) ou d'afficher 1.024 colonnes avec Calc (le tableur).
La version 3.0 apporte la compatibilité avec le format de fichier nouvellement promu par Microsoft, OOXML, utilisé par la suite Office 2007. Open Office (OOo pour les intimes) en ajoute un nouveau, ODF 1.2 (Open Document Format). Sur le site d'Open Office, plusieurs versions sont disponibles pour Windows, Linux et Mac OS. Pour les utilisateurs de Mac, la nouveauté est une compatibilité complète. Open Office 3.0, en effet, ne nécessite plus le module logiciel X11, qui permet de faire tourner des applications écrites pour le standard du même nom. Intégré à Mac OS depuis la version 10.5, il était indispensable aux précédentes versions de Open Office. La 3.0 devrait donc être plus rapide sur les Mac.

La ruée est telle sur le site officiel d'OpenOffice que le serveur est saturé...

lundi 13 octobre 2008

18ème prix Loebner

Les robots sont-ils capables de penser? Voilà une question qui fait rêver... Selon Alan Turing, une machine « pense » à partir du moment ou il est impossible de la différencier d'un humain. D'où le fameux test éponyme, qui consiste pour les programmeurs à faire un robot capable de discuter sans que son interlocuteur ne découvre qu'il est une machine.
On estime qu'un robot passe le test si au moins 30 % des testeurs pensent qu'il est humain, après une discussion de 5 minutes pouvant porter sur n'importe quel sujet.
Le Dr Hugh Loebner a créé un concours en 1990 pour récompenser le premier robot qui y parviendrait. Un prix de 100.000 dollars et une médaille d'or seront offerts au gagnant. Si personne ne réussit le test, l'intelligence artificielle la plus convaincante reçoit tout de même 3000 dollars.
Malheureusement, le test n'a toujours pas été passé, ce dimanche, lors de la 18e remise de prix. Mais c'était de justesse, puisque 25 % des interrogateurs humains se sont fait prendre et ont cru que l'agent conversationnel était bien humain! Le gagnant est Elbot, de Fred Roberts.

dimanche 12 octobre 2008

Calculatrice en bois

Mathias Wandel a construit une calculatrice en bois, basée sur la notation binaire !

vendredi 10 octobre 2008

Problèmes d'arrondi

Voici deux exemples de désastres causés par une mauvaise gestion des erreurs d'arrondi :

Le 25 février 1991, pendant la Guerre du Golfe, une batterie américaine de missiles Patriot, à Dharan (Arabie Saoudite), a échoué dans l'interception d'un missile Scud irakien. Le Scud a frappé un baraquement de l'armée américaine et a tué 28 soldats. La commission d'enquête a conclu à un calcul incorrect du temps de parcours, dû à un problème d'arrondi. Les nombres étaient représentés en virgule fixe sur 24 bits. Le temps était compté par l'horloge interne du système en 1/10 de seconde. Malheureusement, 1/10 n'a pas d'écriture finie dans le système binaire : 1/10 = 0,1 (dans le système décimal) = 0,0001100110011001100110011... (dans le système binaire). L'ordinateur de bord arrondissait 1/10 à 24 chiffres, d'où une petite erreur dans le décompte du temps pour chaque 1/10 de seconde. Au moment de l'attaque, la batterie de missile Patriot était allumée depuis environ 100 heures, ce qui avait entraîné une accumulation des erreurs d'arrondi de 0,34 s. Pendant ce temps, un missile Scud parcourt environ 500 m, ce qui explique que le Patriot soit passé à côté de sa cible.

Le 4 juin 1996, une fusée Ariane 5 a explosé 40 secondes après l'allumage. La fusée et son chargement avaient coûté 500 millions de dollars. La commission d'enquête a rendu son rapport au bout de deux semaines. Il s'agissait d'une erreur de programmation dans le système inertiel de référence. À un moment donné, un nombre codé en virgule flottante sur 64 bits (qui représentait la vitesse horizontale de la fusée par rapport à la plate-forme de tir) était converti en un entier sur 16 bits. Malheureusement, le nombre en question était plus grand que 32768, le plus grand entier que l'on peut coder sur 16 bits, et la conversion a été incorrecte.

mercredi 8 octobre 2008

Internet le royaume de la rumeur

On le sait, Internet est l'endroit idéal pour propager des rumeurs (hoax en anglais). Comment vérifier l'information ?

Hoaxbuster.com - Ce site français existe depuis mars 2000. Envoyez-lui des e-mails suspects. L'équipe procède aux vérifications avant de publier le résultat de l'enquête sous forme de fiches.

Snopes.com - Un répertoire concis des légendes urbaines classées par thèmes (en anglais).

Hoaxkiller.fr - L'autre base de données francophone. Ici aussi vous pouvez soumettre un hoax pour vérification.

Urbanlegends.about.com - Guide anglophone des légendes urbaines, animé depuis 1997 par le journaliste américain David Emery. On y trouve un quiz photo pour jouer à reconnaître les images truquées.