Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts et ces vidéos, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus.
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.

vendredi 14 août 2020

Distanciation optimale

jeudi 13 août 2020

Microsoft Mathematics

L’application Microsoft Mathematics fournit un ensemble d'outils mathématiques qui permettent aux étudiants de faire leurs devoirs rapidement et facilement.
Grâce à Microsoft mathématiques, les élèves peuvent apprendre à résoudre des équations étape par étape, tout en acquérant une meilleure compréhension des concepts fondamentaux de pré-algèbre, d'algèbre, de trigonométrie, de physique, de chimie, et de calcul.
L’application dispose d’une calculatrice graphique avec toutes les fonctions conçue pour fonctionner comme une calculatrice de poche.
Les outils mathématiques supplémentaires de l’application peuvent vous aider à évaluer les triangles, à convertir d'un système d'unités à un autre, et à résoudre des systèmes d'équations.
En bref, cette calculatrice de Microsoft peut être très utile aux étudiants ainsi qu’aux personnes qui désirent non seulement résoudre des équations mathématiques, mais également mieux maîtriser le processus.

mercredi 12 août 2020

Les mathématiques, le cerveau de l'âne et l'évolution


Les mathématiques, le cerveau de l'âne et l'évolution
Pourquoi et comment certains programmes présents dans le cerveau des animaux ont été traduits en mathématiques chez les humains

Didier Dacunha-Castelle
Cassini (25 février 2020)
254 pages


Présentation de l'éditeur
Il aura fallu l'informatique pour relier deux continents de la science, les mathématiques et la théorie de l'évolution. L'évolution a inscrit dans notre cerveau et dans celui des animaux des programmes que nous utilisons inconsciemment, comme ceux qui gouvernent la marche et la vision. Ces programmes sont la clé de l'adaptation des espèces à leur environnement physique. Faire des mathématiques, c'est d'abord traduire ces programmes sous une forme qui nous permette de les utiliser consciemment. Telle est la thèse de Jean-Louis Krivine, fondée sur des résultats de logique profonds et très récents, établissant un lien entre démonstrations et axiomes d'une part, et programmes d'autre part. Les mathématiques sont intemporelles, puisque les programmes proviennent de l'évolution, et universelles puisque les programmes sont innés, transmis par notre ADN. Ce livre explique la manière dont se fait cette traduction. La "déraisonnable efficacité des mathématiques dans les sciences physiques" s'explique alors parfaitement, mais aussi l'introduction de l'infini en mathématiques alors que les programmes sont des objets finis. D'autres programmes innés permettent l'adaptation de l'individu au long de sa vie à son propre environnement, incertain et changeant. Ceux-ci sont traduits en mathématiques de l'apprentissage, c'est-à-dire en statistique. Pour illustrer son point de vue, Didier Dacunha-Castelle s'appuie sur ce que nous disent d'autres disciplines (éthologie, psychologie cognitive, neurobiologie, anthropologie) à propos des-mathématiques. La relation profonde et intuitive entre la statistique mathématique et le fonctionnement du cerveau illustre la thèse principale et amène à des explications sur les acquis et les limites de ce que l'on appelle Intelligence Artificielle. Ce livre s'adresse à un lecteur éventuellement éloigné des mathématiques et même des sciences. L'exposé n'utilise pas le langage mathématique.

mardi 11 août 2020

Et soudain, pendant mes vacances...

... je remarque un nom qui m'interpelle sur une façade :


Le Panorama Bourbaki est une peinture cylindrique de 10 mètres de haut sur 35,6 mètres de diamètre (112 mètres de développement), conservée dans un musée consacré à Lucerne en Suisse. C'est l'une des rares de ces peintures géantes en vogue au xixe siècle à avoir été conservée à ce jour. Due au peintre suisse Édouard Castres, elle représente avec réalisme un épisode de la guerre franco-prussienne de 1870-1871 : la débâcle de l'armée Bourbaki de janvier 1871 et son internement en Suisse où elle avait cherché refuge. Elle illustre aussi l'une des premières actions humanitaires d'envergure de la Croix-Rouge.

Quel rapport avec les maths?

Nicolas Bourbaki est un mathématicien imaginaire, sous le nom duquel un groupe de mathématiciens francophones, formé en 1935 à Besse (aujourd'hui Besse-et-Saint-Anastaise) en Auvergne sous l'impulsion d'André Weil, a commencé à écrire et à éditer des textes mathématiques à la fin des années 1930. L'objectif premier était la rédaction d'un traité d'analyse. Le groupe s'est constitué en association, l'Association des Collaborateurs de Nicolas Bourbaki, le 30 août 1952. Sa composition a évolué avec un renouvellement constant de générations.

lundi 10 août 2020

Lucia de Berk, infirmière face à l'improbable

Suspectée d'avoir multiplié les tentatives de meurtre contre des patient·es, elle était juste coupable d'avoir été là.

Lire l'article de Thomas Messias sur Slate.fr

dimanche 9 août 2020

4.6.Suite

4.6.Suite, jeu de société basé sur les suites logiques, arithmétiques, géométriques et de Fibonacci. Trouvez des débuts de suites numériques et, à chaque tour, tentez de les compléter avec vos cartes en mains. Jeu captivant car il fait appel à la logique mais également à l'anticipation, la contre-attaque, la prévision à court et long terme...
En alignant des cartes de valeurs qui se suivent, le joueur apprend progressivement à élaborer un raisonnement logique et développe la notion de grandeur, d'évolution, de relation...

samedi 8 août 2020

Positif à la Mathistite ? - Very Math Trip #06

vendredi 7 août 2020

Je n'ai pas le temps: Le roman tumultueux d'Evariste Galois



Je n'ai pas le temps
Le roman tumultueux d'Evariste Galois

Jacques Cassabois
Hachette Lab (26 juin 2019)
376 pages



Présentation de l'éditeur
Évariste Galois fait partie de ces êtres qui ne s’apprivoisent pas. Mathématicien de génie, provocateur irrésistible, républicain militant, il a traversé le début du XIXe siècle telle une comète. Flamboyant, éphémère.
Mort à vingt ans pour une querelle de pacotille, il aura malgré tout eu le temps de d’être arrêté deux fois, jugé, incarcéré en prison pour crime politique, et, bien sûr, de marquer l’histoire des mathématiques. Évariste a mené, à cent à l’heure, une vie digne d’un roman. Jacques Cassabois nous livre ici le récit de ses dernières années.

jeudi 6 août 2020

Christopher Havens, «Breaking Bad» à l'envers

Contrairement au héros télévisuel joué par Bryan Cranston, l'Américain est passé par la méthamphétamine et le meurtre avant de devenir un prodige des sciences.

Lire l'article de Thomas Messias sur Slate.fr

mercredi 5 août 2020

L'impossible pyramide de Charles Ponzi

Cet escroc italien a laissé son nom à un système ravageur, qu'il n'est pourtant pas le premier à avoir expérimenté.

Lire l'article de Thomas Messias sur Slate.fr

mardi 4 août 2020

L’art et la manière de mélanger un paquet de cartes

Vous voilà réunis avec vos amis, par une chaude soirée d’été, pour une partie de poker. Vous ouvrez un paquet de 52 cartes tout neuf et vous le mélangez… Mais comment ? Et combien de temps ? Cette question (essentielle !) est au centre d’un pan important de recherche en mathématiques, dans le domaine des probabilités.

Lire l'article de Quentin Berger sur The Conversation

mercredi 22 juillet 2020

Comment calculer une racine carrée à la main

Patrick Popescu-Pampu nous invite à découvrir cette méthode en le regardant faire.

Lire son article sur Images des mathématiques

mardi 21 juillet 2020

Figures sans paroles

Chaque lundi, Images des Mathématiques vous propose une image-théorème-puzzle extraite du livre de Arseniy Akopyan : Geometry in Figures, 2011 (traduit en français : Figures sans paroles, 2019).
Cette figure est délibérément sans texte explicatif, ni énoncé.
A vous de l’observer, la comprendre, de vous poser les questions qu’elle suggère et, si possible, de les résoudre !

lundi 20 juillet 2020

BricoMaths

Le blog BricoMaths d'Olivier Longuet: des bricolages pour visualiser ou trouver les théorèmes de mathématiques de collège et de lycée, pour sentir et toucher les maths.

dimanche 19 juillet 2020

La théorie de la vitre brisée, ou comment les maths préviennent le crime

Au croisement des maths et de l'anthropologie, une équipe américaine travaille depuis plus de dix ans sur la meilleure façon de réduire le crime... au lieu de simplement déplacer les problèmes.

Lire l'article de Thomas Messias sur Slate.fr

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 >