Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts et ces vidéos, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus.
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.


vendredi 17 août 2007

Deux nombres à découvrir

André et Bernard écrivent chacun un entier positif (ou nul) sur une feuille de papier. Chacun ignore le choix de l'autre, mais communique son choix à Chantal. Celle-ci écrit alors deux entiers au tableau, dans un ordre quelconque. Un des deux entiers correspond à la somme des nombres choisis par André et Bernard; l'autre est un entier quelconque, choisi au hasard.
Chantal demande à André s'il peut déterminer le nombre choisi par Bernard. Si André répond que non, elle demande à Bernard s'il peut déterminer le nombre choisi par André. Si Bernard répond qu'il ne peut pas non plus, elle redemande à André de trouver le chiffre de Bernard, puis continue si nécessaire avec Bernard, et ainsi de suite, jusqu'à ce qu'elle finisse pas obtenir une réponse affirmative.
Chantal est-elle stupidement entêtée ou est-elle sûre d'obtenir une réponse positive après un nombre fini d'étapes ? Evidemment, on suppose qu'André et Bernard ne mentent jamais, et qu'ils sont suffisamment intelligents pour répondre "oui" lorsqu'il existe un moyen de connaître le nombre de l'autre.

jeudi 16 août 2007

Artihmétique selon Queneau

mardi 14 août 2007

Sexe, mensonge et mathématiques

Toutes les enquêtes réalisées dans le monde confirment cet état de fait: les hommes rapportent toujours avoir eu beaucoup plus de partenaires sexuels au cours de leur vie que les femmes. Ainsi, dans une récente étude britannique, on apprend que les hommes interrogés ont eu en moyenne 12,7 partenaires contre 6,5 pour les femmes. On parle de rapports hétérosexuels.
Imaginons un graphe biparti. A gauche les sommets représentent les hommes, à droite les femmes. Relions un sommet "Homme" à un sommet "Femme" si le couple a eu une relation intime. Pour faire la moyenne des conquêtes pour les hommes, il faut additionner le nombre d'arêtes partant des hommes et diviser par le nombre d'hommes. Idem pour les femmes. Or, le nombre d'arêtes est le même pour les hommes et pour les femmes! Donc, pour que les moyennes soient différentes, il faut que le nombre d'hommes soit différent du nombre de femmes. D'après l'étude britannique, il devrait donc y avoir environ deux fois plus de femmes que d'hommes, ce qui est évidemment absurde!
Moralité : les hommes sont des vantards! A moins que les femmes ne soient trop modestes. Ou alors les deux...

lundi 13 août 2007

Netprof

Netprof.fr propose des tas de cours en vidéo sur tous les domaines : comment nouer une cravate, poser un carrelage, etc. Mais surtout, il y a une rubrique Mathématiques très bien fournie avec plus de cent cours d'environ trente minutes traitant des principaux thèmes du lycée. Très intéressant pour des élèves qui auraient raté un cours ou qui voudraient entendre une autre manière d'expliquer.

dimanche 12 août 2007

Championnat international de jeux mathématiques et logiques

La Fédération française (FFJM) est une association sans but lucratif dont les objectifs sont :

  • Développer les mathématiques par le jeu.
  • Orienter la pédagogie vers le problème.
  • Rehausser l'image des mathématiques.
  • Faire partager le plaisir de la recherche.
L'action principale de la FFJM est l'organisation du Championnat International des jeux mathématiques et logiques. Ce championnat qui s'adresse à tous, des élèves de l'école primaire aux adultes (huit catégories), réunit 100'000 participants. D'abord ouvert aux pays francophones, le Championnat a maintenant des participants dans plus de dix pays, ce qui a conduit à la création du Comité international des jeux mathématiques. Tout organisateur de tournoi, championnat, rallye, peut adhérer à ce Comité.

Quelques fédérations

samedi 11 août 2007

Code HTML

vendredi 10 août 2007

Citation de Poincaré



Le savant doit ordonner; on fait la Science avec des faits comme une maison avec des pierres; mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison.

Jules Henri Poincaré

jeudi 9 août 2007

Graphexotica

Graphexotica est un logiciel qui permet de former et d'évaluer les élèves sur les savoir-faire liés aux courbes représentatives de fonctions. Très innovant, il s'adapte à l'élève, et propose des exercices très variés (infiniment variés, dans la mesure où chaque exercice est créé aléatoirement).
Ce logiciel est gratuit, et redistribuable à volonté. Il est écrit en Java (il suffit que Java soit installé), les sources sont incluses et accessibles (pas de virus caché), et donc il fonctionne sous Windows, Linux, Mac OS, etc.
Son auteur est enseignant en Lycée et l'utilise avec ses élèves avec profit.

mercredi 8 août 2007

Portrait de Nicolas Kratzer


Hans Holbein le Jeune (1528)

Holbein représente Nicolas Kratzer (1487-1550), astronome du Roi Henri VIII d'Angleterre, entouré de nombreux instruments de géométrie : compas, équerre, règle, …
Kratzer a dans les mains est un turquet (en latin, torquetum), un instrument astronomique aux multiples fonctions en vogue au Moyen Âge. Cet instrument peut également servir au gnomoniste, en tant que cadran simplifié, tout en indiquant divers paramètres essentiels à la compréhension de la sphère céleste.
L'origine du turquet remonte au milieu du Moyen Âge. Le concepteur en serait soit l'écolâtre liégeois Francun (XIe siècle), soit l'Arabe Geber (XIIe siècle). Pour sa part, Nicolas de Cuse, cardinal allemand, philosophe et savant à ses heures, possédait un turquet, considéré comme le plus ancien répertorié dans la littérature historique.
Le turquet, généralement construit en bois, était constitué de quatre cadrans solaires dans des plans différents: une table horizontale dont une ligne centrale était orientée selon le méridien du lieu; une table équinoxiale agencée selon l'angle du complément de la latitude géographique du lieu; un cercle basilica et un plateau écliptique faisant un angle de 23°30' avec la table équinoxiale donnant la position du soleil dans l'année, et enfin un cercle gradué, complété d'un clinomètre, permettant de mesurer la longitude astronomique et de mettre au niveau l'instrument. La simplicité de l'instrument et les matériaux constituants en faisaient un instrument moins coûteux et plus aisé à produire que l'astrolabe ou la sphère armillaire.
Aux XIe et XIIe siècles, les problèmes d'astronomie de position ne pouvaient être réglés par l'algèbre ou la trigonométrie sphérique (non encore développée). On utilisait alors le turquet pour visualiser la position de divers astres, et aussi pour convertir les coordonnées équatoriales (horizontales) en coordonnés écliptiques. Par différentes manipulations, on obtenait des données sur la durée du jour, l'arc diurne, le temps écoulé depuis le lever du soleil jusqu'à la lecture, l'ascension droite du soleil au jour de l'opération, les heures des levers et couchers du soleil, la date et l'heure, ainsi que la longitude des étoiles. Le clinomètre affichait parfois des lignes horaires, faisant office de cadran solaire primitif.
Très pratique puisqu'ajustable, le turquet devait sûrement faire partie de l'équipement de nombreux savants et astronomes du Moyen Âge. Ceux-ci retrouvaient en un seul instrument des solutions d'astronomie de position et de visualisation de la sphère céleste, des opérations nécessitant bien plus que l'imagination pour les comprendre, mais une démonstration pratique concluante. Cependant l'avancement en trigonométrie et en mathématique ont rendu obsolète cet instrument ingénieux, mais tout de même un peu encombrant...

Source : Un cas ancien de cadrans solaires: le turquet, un instrument oublié

mardi 7 août 2007

Ressources pour les profs

Le blogue pédagogique Ressources pour les profs est un ensemble de ressources et de trucs disponibles sur le Web pour les enseignantes et enseignants francophones à l'élémentaire et au secondaire. Il y a une rubrique Mathématiques.

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 >