Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus ou, pourquoi pas, de créer leur propre blog...
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.


jeudi 17 janvier 2008

Infime probabilité

Deux petits spots publicitaires d'une compagnie d'assurance pour expliquer ce qu'est une probabilité infime...



mercredi 16 janvier 2008

Citation de Titchmarsh



Il peut n'y avoir aucun intérêt pratique à savoir que pi est irrationnel, mais s'il est possible de le savoir, il serait intolérable de ne pas le savoir.

Edward Charles Titchmarsh (1899 - 1963)

mardi 15 janvier 2008

Logarithmes

Entendu dimanche à la radio (il est possible qu'elle ne fasse rire que les profs de math, mais tant pis) :
"La popularité de ce groupe augmente de façon logarithmique !"
Autant dire qu'elle a atteint son apogée...

D'autre part, en lisant comme chaque jour Inclassables mathématiques, je me suis rendu compte que "espèce de logarithme" était aussi une des injures du capitaine Haddock (Objectif Lune, page 5).

lundi 14 janvier 2008

Les femmes aux belles courbes sont intelligentes !

On voit en général une femme pulpeuse comme sensuelle et attirante mais vous seriez amusé d'entendre quelqu'un dire d'elle en la regardant : « Whaouh ! Qu'elle est intelligente ! »
Pourtant il se pourrait bien qu'il ait raison. On vient de démontrer statistiquement qu'en plus d'être plus attirante et de vivre en moyenne plus longtemps, les femmes qui ont "la forme d'un sablier" sont aussi plus intelligentes et de même pour leurs enfants !
L'étude a en effet trouvé que les femmes de hanches large et de taille fine sont plus intelligentes (en moyenne) que les « formes de pomme » ou les corps filiformes. Elle suggère également que les enfants nés de ces femmes sont plus intelligentes : peut-être la présence d'acides-gras oméga-3 dans les hanches...
Voici donc une nouvelle explication sur pourquoi les hommes sont universellement attirés pas les femmes qui ont les rondeurs où il faut (et pas plus). Pour l'étude, les chercheurs ont pris les données d'une autre qui avait récolté les mensurations de 16 000 personnes du sexe féminin ainsi que leur QI (fourni par les résultats à des tests cognitifs). On a alors simplement remarqué que les femmes qui avaient les bonnes courbes (ratio taille / hanches autour de 0.6, 0.7 ) avaient le maximum d'intelligence en moyenne.
Les acides-gras oméga-3 qui sont stockés dans les hanches de ces femmes sont nécessaires au développement optimal de l'intelligence des enfants alors qu'ils sont encore dans le ventre de leur mère. Si une femme possède trop de gras sur les hanches, cela fait que les omega-6 sont présents et qu'ils sont moins adéquats pour le développement de l'intelligence. Bien sûr, ces théories sur les omégas-3 et 6 sont toutes neuves et demandent confirmation. Cela permettrait d'expliquer en tout cas pourquoi les enfants de femmes trop jeunes (ados) n'obtiennent pas d'aussi bon résultats en moyenne aux tests de QI, (sauf si leur ratio hanches/taille est correct).
De nombreuses études ont montré que les hommes sont universellement attirés par les femmes ayant un certain ratio idéal taille/hanches et si les théories explicatives abondent (indice de fertilité, plus longue vie etc.) , rien n'est encore définitivement prouvé.

Source : Sur la toile

dimanche 13 janvier 2008

Robotprog

Je viens de terminer un semestre fantastique en math appliquées avec le logiciel Robotprog, conçu et réalisé par Corinne Queme. Ce programme gratuit (mais on ne peut pas ne pas faire un don tellement il est bien) permet d'initier les élèves à la programmation en douceur. En effet, (presque) pas de problèmes de syntaxe puisque l'élève construit son programme sous forme d'un organigramme.
Les élèves ont adoré. Ils étaient là avant le début des cours, travaillaient dans un silence quasi religieux et ne prenaient même pas la pause. Grâce au cours en ligne que j'ai créé, chacun peut aller à son rythme.
Le semestre prochain, je passe à la vitesse supérieure avec Mathematica. Cela sera plus dur...

samedi 12 janvier 2008

Les transformations bijectives d'images

Une transformation bijective d'une image déplace les points d'une image d'un endroit à un autre sans en ajouter ni en enlever aucun.
Une propriété remarquable de ces transformations bijectives est qu'elles reviennent toujours au point de départ après un nombre d'applications plus ou moins important. Par exemple, la transformation qui échange les lignes de numéros pairs avec les lignes de numéros impairs revient à son point de départ au bout de deux itérations. De même, la transformation Rotation Droite dans laquelle chaque point est déplacé d'un pixel vers la droite, revient au point de départ après un nombre d'itérations égal à la largeur de l'image.
Une applet a été réalisée pour illustrer les transformations présentées dans nos articles Images brouillées, Images retrouvées (num 242, déc 1997) et Une scytale Informatique (num 359, sept 2007) de la rubrique «Logique et Calcul» de la revue « Pour la Science ». Ci-dessous, la transformation dite du "photomaton".

vendredi 11 janvier 2008

La vache - Sainte Thérèse d'Avila

jeudi 10 janvier 2008

Les nombres impairs sont-ils tous premiers ?

Montrez que tous les nombres impairs > 1 sont premiers.

Le mathématicien : "3 est premier, 5 est premier, 7 est premier, 9 n'est pas premier, donc ça ne marche pas".

Le physicien : "3 est premier, 5 est premier, 7 est premier, 9 n'est pas premier c'est un résultat expérimental aberrant. 11 et 13 marchent... La règle est vraie".

Le chimiste : "3 est premier, 5 est premier, 7 est premier, donc ça marche".

L'informaticien : "3 est premier, 5 est premier, 7 est premier, 9 n'est pas premier, 9 n'est pas premier, 9 n'est pas premier, 9 n'est pas premier, 9 n'est pas premier, 9 n'est pas premier, 9 n'est pas premier, 9 n'est pas premier, 9 n'est pas premier, ...".

Le sociologue : "2 est premier, 4 est premier, 6 est premier, 8 est premier, donc c'est juste."

L'économiste : "3 est premier, 5 est premier, 7 est premier, 9 n'est pas premier, mais on peut le faire !"

Le littéraire : "C'est quoi, un nombre premier ?".

mercredi 9 janvier 2008

Aurélie Nemours

Aurélie Nemous (1910-2005) étudie à l'École du Louvre, est l'élève notamment de Fernand Léger et André Lhote, prend le chemin de l'abstraction géométrique, privilégiant les lignes, les angles droits, les surfaces monochromatiques carrées ou rectangulaires jusqu'à un certain minimalisme avec des œuvres sur le tard en noir et blanc. A partir de 1965, elle privilégie le carré qu’elle exploite de façon multiple. La géométrisation de l'espace et la rectitude deviennent des composantes essentielles de son art. Ses oeuvres de la fin des années 80 se détachent totalement de la forme pour ne plus privilégier que la couleur dans un carré.


Générez vous-mêmes des tableaux à la façon d'Aurélie Nemours.

mardi 8 janvier 2008

L'espace élèves de l'Académie d'Orléans-Tours

L'espace élèves de l'Académie d'Orléans-Tours permet aux élèves de s'entraîner avec des exercices de maths allant de la sixième à la seconde.

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 >