Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts et ces vidéos, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus.
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.

jeudi 10 janvier 2008

Les nombres impairs sont-ils tous premiers ?

Montrez que tous les nombres impairs > 1 sont premiers.

Le mathématicien : "3 est premier, 5 est premier, 7 est premier, 9 n'est pas premier, donc ça ne marche pas".

Le physicien : "3 est premier, 5 est premier, 7 est premier, 9 n'est pas premier c'est un résultat expérimental aberrant. 11 et 13 marchent... La règle est vraie".

Le chimiste : "3 est premier, 5 est premier, 7 est premier, donc ça marche".

L'informaticien : "3 est premier, 5 est premier, 7 est premier, 9 n'est pas premier, 9 n'est pas premier, 9 n'est pas premier, 9 n'est pas premier, 9 n'est pas premier, 9 n'est pas premier, 9 n'est pas premier, 9 n'est pas premier, 9 n'est pas premier, ...".

Le sociologue : "2 est premier, 4 est premier, 6 est premier, 8 est premier, donc c'est juste."

L'économiste : "3 est premier, 5 est premier, 7 est premier, 9 n'est pas premier, mais on peut le faire !"

Le littéraire : "C'est quoi, un nombre premier ?".

jeudi 27 décembre 2007

Sondage

mardi 18 décembre 2007

La surface et la mode


Merci à Edmond Meunier, qui m'a envoyé cette image.

mardi 27 novembre 2007

Henri Krasucki souffrait-il de dyscalculie ?


Vidéo vue sur Retourneaucm1.com

jeudi 22 novembre 2007

Perles

Quelques perles dans mes classes :

- Monsieur, pourquoi vous dites que x2 c'est une courbe, alors que c'est une droite ?

- Monsieur, le vide qu'il y a dans cet objet, c'est une aire ?
- Non, c'est De l'air...

- Une droite est une courbe comme une autre.

- Soit x un entier. Comment écririez-vous mathématiquement l'entier suivant ?
- y !?

mercredi 14 novembre 2007

Le mathématicien, le physicien et l'ingénieur

Un mathématicien, un physicien et un ingénieur voyagent à travers l'Écosse et voient un mouton noir par la fenêtre du train.
"Aha," dit l'ingénieur, "je vois que les moutons écossais sont noirs."
"Hmm," dit le physicien, "tu veux dire que certains moutons écossais sont noirs."
"Non !" dit le mathématicien, "Tout ce qu'on sait est qu'il y a au moins un mouton en Écosse, et qu'au moins un côté de ce mouton est noir !"


Un physicien et un mathématicien sont assis. Soudain, la machine à café prend feu. Le physicien se lève, saisit un seau, court le remplir et éteint le feu.
Le lendemain, alors qu'ils sont assis au même endroit, la machine à café prend de nouveau feu. Le mathématicien saisit le seau, le tend au physicien et ramène ainsi le problème à un problème précédemment résolu.


Lors d'un grand jeu télévisé, les trois concurrents se trouvent être un ingénieur, un physicien et un mathématicien. Ils ont une épreuve à réaliser. Cette épreuve consiste à construire une clôture tout autour d'un troupeau de moutons en utilisant aussi peu de matériel que possible.
L'ingénieur fait regrouper le troupeau dans un cercle, puis décide de construire une barrière tout autour.
Le physicien construit une clôture d'un diamètre infini et tente de relier les bouts de la clôture entre eux jusqu'au moment où tout le troupeau peut encore tenir dans le cercle.
Voyant ça, le mathématicien construit une clôture autour de lui-même et se définit comme étant à l'extérieur.

samedi 20 octobre 2007

Les indégivrables


Source : les indégivrables

vendredi 14 septembre 2007

L'aéronaute et le mathématicien

Un homme survole une région inconnue dans un ballon. Il a perdu sa route. Il passe au-dessus d'un individu en train de méditer à l'ombre d'un arbre.
"Où suis-je, Monsieur ?" lui demande-t-il.
Après un moment de réflexion, l'homme lui répond :
- Dans un ballon.
L'aéronaute répond alors :
- Merci, Monsieur le mathématicien.
L'homme demande étonné :
- Comment savez-vous que je suis mathématicien ?
- Pour trois raisons, répond l'homme en ballon. Premièrement, vous avez bien réfléchi avant de répondre. Deuxièmement, votre réponse est absolument exacte. Troisièmement, elle ne sert à rien.

vendredi 24 août 2007

Arithmétique préhistorique

samedi 11 août 2007

Code HTML

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 >