Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts et ces vidéos, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus.
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.


jeudi 26 décembre 2013

Royaume-Uni : grâce posthume pour Alan Turing, condamné pour homosexualité

Le mathématicien britannique Alan Turing, qui a joué un rôle décisif pour briser les codes nazis, s'est vu accorder la grâce royale, mardi 24 décembre, à titre posthume, plus de soixante ans après sa condamnation pour homosexualité.
Considéré comme «l'Einstein des mathématiques», ce pionnier de l'informatique est mort en 1954 à l'âge de 41 ans, empoisonné au cyanure, sans que la thèse généralement retenue du suicide n'ait jamais été formellement prouvée. Il avait été condamné deux ans plus tôt pour «outrage aux bonnes mœurs» et contraint à la castration chimique en raison de son homosexualité, illégale au Royaume-Uni jusqu'en 1967.
Durant sa courte existence, Alan Turing sera parvenu à poser les fondations de l'informatique moderne et à définir les critères de l'intelligence artificielle encore en vigueur aujourd'hui : le fameux «test de Turing» qui se fonde sur la faculté d'une machine à tenir une conversation.
Pour le grand public, son plus haut fait d'armes est d'avoir réussi à « casser » les codes de la machine Enigma utilisés par les sous-marins allemands croisant dans l'Atlantique Nord pendant la seconde guerre mondiale. Certains historiens estiment que ce coup de génie a précipité la chute d'Hitler, qui autrement aurait pu tenir un ou deux ans de plus.
Alan Turing a été gracié mardi, cinquante-neuf ans après sa mort, par la reine Elizabeth II sur proposition du ministre de la justice Chris Grayling qui avait évoqué un «homme exceptionnel avec un esprit brillant».
Les campagnes s'étaient intensifiées ces dernières années au Royaume-Uni pour réhabiliter Alan Turing, un excentrique timide qui portait un masque à gaz pour éviter le rhume des foins lorsqu'il faisait du vélo. En 2009, le premier ministre de l'époque, Gordon Brown, lui avait présenté des excuses posthumes, reconnaissant qu'il avait été traité «horriblement». En 2012, l'année du centenaire de la naissance de Turing à Londres, onze scientifiques britanniques, dont Stephen Hawking, avaient demandé l'annulation de la condamnation de celui qu'ils qualifiaient de «mathématicien le plus brillant de l'époque moderne».

Source : LeMonde.fr

mercredi 4 décembre 2013

Les élèves suisses se distinguent en maths, selon l'enquête PISA 2012

Les élèves suisses se montrent forts en mathématiques, selon l'enquête PISA 2012 publiée mardi. Ils sont au 9e rang sur le plan mondial et au 2e rang derrière le Liechtenstein en Europe.
Les adolescents suisses sont neuvièmes au niveau mondial, deuxièmes au niveau européen et troisièmes de l'OCDE en mathématiques, point fort de l'étude PISA 2012, qui voit les pays d'Asie caracoler en tête.
Les élèves suisses figurent nettement en-dessus de la moyenne dans la discipline, tout comme en lecture et en sciences, les deux autres domaines examinés.

Bon score en mathématiques
Leur score moyen en mathématiques, 531, se montre stable par rapport à PISA 2009 (534), a souligné mardi le Consortium PISA.ch devant les médias à Berne.
La moyenne de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) s'établit à 494 points. Seuls la Corée du Sud et le Japon devancent la Suisse parmi les membres de l'OCDE, avec respectivement 554 et 536 points.
Au niveau mondial, ce résultat en mathématiques place la Suisse au sein des dix meilleures nations, en neuvième position. Les pays et provinces asiatiques se taillent la part du lion, occupant les sept premiers rangs.

Source : RTS.ch. On y trouvera de nombreuses vidéos, des graphiques et des liens.