Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts et ces vidéos, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus.
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.

jeudi 16 avril 2015

Séminaire Mathématiques et Société

« Sangaku »
Mireille Schumacher

Mercredi 22 avril 2015 à 16h15
Auditoire Louis-Guillaume, ALG, F 200
Rue Emile-Argand 11
2000 Neuchâtel

Le séminaire est ouvert au public.

Résumé
Les panneaux de mathématiques « sangaku » que l’on découvre accrochés sous les auvents des temples et des sanctuaires au Japon présentent un éventail d’applications géométriques. Résoudre ou construire un sangaku, c’est inventer des démarches et des raisonnements efficaces, essentiellement soutenus par des résultats de géométrie classique. Ce séminaire vous invite à découvrir quelques sangaku, en mesurer à la fois la beauté, la simplicité et la complexité, au travers de problèmes dont les données se veulent claires et concises.

Sur les Traces de l'Homo Mathematicus


Sur les Traces de l'Homo Mathematicus
Les Mathématiques Avant Euclide Mésopotamie Égypte Grèce
Bernard Duvillié
Ellipses Marketing (17 février 2015)
464 pages

Présentation de l'éditeur
Partons sur les traces de l'Homo mathematicus : chasseur au paléolithique, agriculteur sédentaire au néolithique, prêtre obscur en Mésopotamie, scribe illustre de l'Égypte pharaonique, ou prophète, philosophe, astronome, géographe ou ingénieur de la Grèce antique… Les premiers rudiments des mathématiques ont constitué une réponse aux nouvelles activités économiques néolithiques. Trois mille ans de civilisations remarquables dans le Croissant fertile ont fait de ces notions numériques et géométriques une discipline à part entière. Au début du IIIe siècle av. J.-C., des mathématiciens grecs de l'école d'Alexandrie rassemblent et organisent ces connaissances mathématiques : cet ouvrage, composé de treize livres, les Éléments d'Euclide, va profondément influencer les sciences occidentales. Les mathématiques sont désormais conçues comme un ensemble de propositions liées entre elles par des règles logiques, pouvant se déduire de quelques principes initialement admis. Elles n'ont cessé depuis de rayonner et d'illuminer les autres disciplines scientifiques.