Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts et ces vidéos, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus.
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.

mardi 11 février 2014

Il existe 177'147 manières de nouer une cravate

Des mathématiciens de l’Institut Royal de Technologie de Stockholm ont calculé qu’il existait 177.147 manières différentes de faire un nœud. L'équipe de mathématiciens se serait intéressée au sujet après avoir visionné sur Youtube un tutoriel sur le nœud de cravate du Mérovingien, personnage de Matrix Revolutions interprété par Lambert Wilson.


Dans une théorie établie en 1999, reprise par le New Scientist, deux physiciens de l’Université de Cambridge, Thomas Fink et Yong Mao, avaient déjà élaboré un «langage formel pour décrire les nœuds de cravate». On y parlait deux autres nœuds: le Eldredge, et le Trinity. Ils avaient mis au point un système de notation qui décrivait les séquences de plis de la cravate, sur la gauche, sur la droite, ou au centre. «Leur modèle a révélé la façon dont chaque pli affecte l'apparence finale du nœud», peut-on lire sur le NewScientist. Avec le langage de Thomas Fink et Yong Mao, seulement 85 nœuds de cravate différents étaient faisables. Pourquoi si peu de combinaisons possibles? Parce que les physiciens supposaient qu’on ne pouvait faire rentrer la cravate dans un nœud qu’une seule fois, et que toutes les combinaisons étaient celles où le reste de la cravate recouvrait le nœud. Dans la nouvelle théorie, la pointe de la cravate peut être rentrée plusieurs fois dans des nœuds au cours du pliage.
L'équipe suédoise a utilisé trois symboles — T (dans le sens des aiguilles d'une montre), W (le sens contraire) et U (la pointe de la cravate rentre dans un nœud) et crée un générateur de nœuds de cravate aléatoires, en plaçant les lettres dans des ordres différents. (TWWTWTWTTTU est par exemple une combinaison d'un noeud de cravate)— et onze mouvements (contre huit dans la théorie de 1999). En voici un exemple:

Source : Slate.fr

lundi 10 février 2014

Accromath, Vol. 9, Hiver-printemps 2014


Le Vol. 9, Hiver-printemps 2014, de l'excellente revue québecoise Accromath est disponible en ligne.

dimanche 9 février 2014

Surprenantes images des mathématiques


Surprenantes images des mathématiques
Georg Glaeser, Konrad Polthier
Belin (29 janvier 2013)
324 pages

Présentation de l'éditeur
À quoi ressemble une courbe qui recouvre tout le plan ou remplit l'espace tout entier ? Est-il possible de déformer un polyèdre, voir même de le retourner ? Qu'est-ce que le plan projectif ou l'espace de dimension quatre ? Existe-t-il des bulles de savon qui ne soient pas sphériques ? Comment peut-on arriver à mieux comprendre les tourbillons et la structure complexe des courants ?
Ce livre propose une approche visuelle des mathématiques, des images fascinantes et encore inédites illustrent les réponses à toutes ces questions. Ces illustrations sont accompagnées de brèves explications, de nombreuses indications bibliographiques et d'une grande quantité de liens vers des sites internet permettant d'approfondir les thèmes abordés.

samedi 8 février 2014

Le morphing

L’art de transformer les images
par Renaud Chabrier

A l’aide de dessins et de peintures animés, cet article analyse les effets et le principe du morphing. Il présente d’abord les notions de transformation, de mouvement dans l’espace et de métamorphose telles qu’elles se présentent pour le dessinateur/animateur. Il montre ensuite comment le morphing aide à comprendre le rôle de la fluidité des images au cinéma. Enfin, il détaille un peu plus la technique du morphing, pour y distinguer ce qui relève plutôt des mathématiques, et ce qui relève plutôt de la perception.

Lire l'article sur Images des mathématiques

dimanche 2 février 2014

La vache - Les OVNI

samedi 1 février 2014

Mathématiques mode d'emploi


Mathématiques mode d'emploi
Gilles Godefroy
Odile Jacob (13 janvier 2011)
240 pages

Présentation de l'éditeur
"Toutes et tous, nous avons découvert les mathématiques à l'école primaire. Mais notre enfance préférait à l'emploi de ces syllabes intimidantes l'usage de mots plus proches du quotidien : le calcul, la géométrie. Saissons-nous le lien profond qui unit ces deux activités d'allures si différentes : calculer une surface ou un volume et effectuer des multiplications ? Un peu sans doute. Pourtant, une vie de réflexion ne suffirait pas à épuiser la richesse des liens qui unissent nombres et grandeurs."
C'est pourtant ce que se propose de révéler ici Gilles Godefroy dans un ouvrage qui, tout en retraçant l'histoire de la découverte des propriétés et des concepts mathématiques des origines aux questions les plus actuelles, s'efforce de faire mieux comprendre ce qu'elles nous révèlent de la réalité et comment les hommes ont véritablement appris à penser et à manier le réel en inventant des outils mathématiques.
Un regard "différent" sur les mathématiques, où chaque grande avancée est expliquée à l'aune de ce qu'elle permet de faire et de penser dans la réalité concrète.

< 1 2