Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts et ces vidéos, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus.
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.


mardi 20 octobre 2009

Le grand mathématicien Israel Gelfand est décédé

Israel Gelfand était l’un des plus grands mathématiciens de la seconde moitié du XXième siècle. Ses contributions embrassaient presque tous les domaines des mathématiques mais il était surtout connu pour ses travaux en analyse fonctionnelle et leur impact en théorie quantique et en imagerie médicale.

Né le 2 septembre 1913 en Ukraine, Israel Gelfand faisait partie de ceux dont on peut dire que leur cerveau n’est pas « câblé comme le commun des mortels », comme c'est le cas par exemple d'un Edward Witten. Cloué dans un lit d’hôpital pour une appendicite à l’âge de 15 ans il en profita pour maîtriser un traité de calcul infinitésimal en moins de deux semaines. En 1930, Gelfand avait 17 ans et vivait à Moscou. Avant d'avoir terminé ses études au lycée, il en était à chercher un travail. Il réussit à s’immiscer dans les séminaires de mathématiques de l’université et, deux ans plus tard, fut directement admis en école doctorale.
Elève du grand Kolmogorov, il fut à l’origine d’un séminaire de mathématique devenu légendaire et qui se poursuivit tous les lundis soirs pendant 50 ans devant une centaine de mathématiciens. Une revue complète de ses contributions en mathématique serait difficile mais bien des théorèmes portent son nom, que ce soit en théorie de la représentation des groupes, en théorie des algèbres des opérateurs et autres branches des mathématiques à la racine des équations de la physique quantique.

Un grand chercheur mais aussi un grand enseignant

Préoccupé par l’enseignement des mathématiques, il fut à l’origine d’une série de cours par correspondance destinés à des adolescents doués ne pouvant pas bénéficier pour différentes raisons d’un enseignement de qualité. Le décès de l’un de ses fils des suites d’une leucémie le conduisit à s’intéresser de près à la biologie à partir de 1958.
Emigré à la fin des années 1980 aux Etats-Unis, il continua à enseigner à Harvard, au MIT et enfin à l’Université Rutgers. Il continua à rester actif et prolifique bien qu’à un âge avancé, ce qu’il attribuait au régime strictement végétarien que lui et sa femme suivaient. Considéré comme l’égal de Euler, Hilbert ou encore Poincaré, Israel Gelfand a été l’auteur d’environ 800 articles et 30 livres, dont un célèbre traité sur les distributions en plusieurs volumes. Il s’était vu attribué les prix Wolf et Steele en mathématiques ainsi que le prix Kyoto. Il est décédé le 5 octobre 2009 aux Etats-Unis.

Source : Furua-Sciences

dimanche 18 octobre 2009

La vache - La chimio

samedi 17 octobre 2009

Mon cabinet de curiosités mathématiques

Un livre de Ian Stewart (traduction Laurence Decréau, Anthony Truchet)
Editeur : Flammarion (septembre 2009 - 374 pages)
ISBN-10: 2081225344


Présentation de l'éditeur
Avis aux collectionneurs ! La science mathématique a aussi ses curiosités. Et Ian Stewart en sait quelque chose. À l'âge de la première addition, il accumulait les énigmes mathématiques comme d'autres les coléoptères ou les blagues de Carambar. Avec lui, les maths deviennent un rébus, un conte, un grand livre d'histoires cocasses ou fascinantes. Connaissez-vous l'oracle de Kevin Bacon ? le point commun entre Fibonacci et une marguerite ? entre la théorie du chaos et un lave-vaisselle ? Vous frotteriez-vous au théorème de Pick ? à la conjecture de Poincaré ? Quelle est, d'après vous, la valeur des nombres plastiques ? Êtes-vous capable d'entendre la forme du tambour ? Le sol de votre salle de bain dissimulerait-il, à votre insu, un pavage de Penrose ? De quoi stimuler vos neurones, avec d'autant plus de plaisir que l'humour est au rendez-vous. Peut-être reconnaîtrez-vous quelques bons vieux classiques métamorphosés par la fantaisie délirante du professeur Stewart, mais seuls les esprits bien trempés résisteront au vertige des paradoxes qu'il se plaît à trousser, complice des grands maîtres, ce farceur d'Archimède comme le terrible Gôdel. Attention, passion contagieuse.

Biographie de l'auteur
Ian Stewart (né en 1945), lauréat du prix Faraday en 1995 et membre de la Royal Society depuis 2001, est directeur du Mathematics Awareness Centre de Warwick (au Royaume-Uni). Il est notamment l'auteur de Dieu joue-t-il aux dés ? Les mathématiques du chaos (Flammarion, 1992), La Nature et Les Nombres (Hachette, 1998), Ta moitié est plus grande que la mienne ! (Dunod, 2007).

jeudi 15 octobre 2009

200 ans d'histoire du monde avec des statistiques

mercredi 14 octobre 2009

Google Docs a un éditeur d'équations

Google Docs a un éditeur d'équations.

mardi 13 octobre 2009

Citation de Paul Erdös (2)


Il faudra encore attendre au moins un million d’années avant que nous comprenions les nombres premiers.

Paul Erdös

dimanche 11 octobre 2009

La vache - Le Nobel de la Paix pour Obama

samedi 10 octobre 2009

Anneaux de Borromée

Entrelacement unique de trois anneaux qui, pris ensemble, ne peuvent pas être dissociés et qui, pris deux à deux, ne sont pas liés. Nœud borroméen utilisé comme symbole de la trinité chrétienne, image d'un manuscrit du XIIIe siècle. Enlever l'un quelconque des trois cercles libère les deux autres.


Nœud borroméen utilisé comme symbole de la trinité chrétienne, image d'un manuscrit du XIIIe siècle.

Pour en savoir plus : Mathcurve.com

vendredi 9 octobre 2009

Horloge de matheux (2)

jeudi 8 octobre 2009

David Copperfield vous propose un tour interactif


A vous de trouver le truc. C'est uniquement des maths !

< 1 2 3 >