Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts et ces vidéos, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus.
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.


dimanche 10 septembre 2006

Calculateur Curta

Je vous parle d'un temps que moi-même je n'ai pas connu. J'ai rencontré hier l'ancien concierge de mon lycée, qui ma parlé d'une machine à calculer Curta qui ressemble à un moulin à café. Eh bien j'ai trouvé le site officiel Curta, et on peut s'amuser avec un simulateur de cet engin. Encore faut-il comprendre comment ça marche...

samedi 9 septembre 2006

Puzzle of the month

Chaque mois, une nouvelle énigme (en anglais) sur le site Puzzle of the month.

vendredi 8 septembre 2006

Citation de Benjamin Doreca

Il y a trois sortes de mathématiciens : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas.

Benjamin Doreca

jeudi 7 septembre 2006

Un prof motivateur

Le début d’année scolaire est un moment propice au renouveau et aux résolutions. Voici donc un schéma que j'ai trouvé sur l'excellent blog Relief :

mercredi 6 septembre 2006

Spams et splogs

Quelques statistiques concernant les spammeurs de la blogosphère :

  • près de la moitié des blogs en anglais seraient en fait du spam déguisé (appelés splogs) ;
  • plus de la moitié des commentaires et près de 2/3 des trackbacks concerneraient des sites de spammeurs (link farms) ;
  • 2 billets rédigés sur 3 seraient des spams.
C'est clair: les spammeurs ont envahit la blogosphère et ce phénomène n'est pas prêt de s'arrêter. Leurs armes sont des robots capables d'aspirer les flux RSS et de générer une multitude de faux blogs dans le but d'acquérir un "page rank" élevé et de pouvoir l'exploiter auprès de vendeurs de tout poil.
Quant à moi, je suis assez satsifait des mesures que j'ai prises pour lutter contre le spam : un captcha (pas complètement efficace, mais qui freine quand même bien l'épidémie), spamplemousse (qui fait un tri d'après des mots dans une liste de bannissement), une modération des commentaires et l'interdiction des trackbacks.

A lire : Spam + Blogs = Trouble, spam dans dotclear

mardi 5 septembre 2006

Perelman et la médaille Fields 2006

Grigori Perelman est un natif de Saint-Pétersbourg de 40 ans. Il a gagné la médaille Fields, qui est considérée comme l'équivalent du prix Nobel, créée en 1936, et délivrée tous les 4 ans à des mathématiciens de moins de 40 ans. Il a réussi un tour de force en topologie et cela pourrait même, selon les experts, aider à connaître la structure de l'univers. Les trois autres lauréats sont Wendelin Werner, 9ème Français à recevoir cette distinction, l'Australien Terence Tao et le Russe, Andrei Okounkov.
Perelman n'est pas venu à la cérémonie. De plus, Perelman semble désintéressé du million de dollars US auquel il aura droit dans deux ans pour la résolution de ce théorème bien spécifique (les spécialistes étudient la preuve donné par Grigori Perelman pendant cette période).
Il a pourtant de quoi être fier d'avoir prouvé la conjecture de Poincaré : un théorème qui décrit la nature de l'espace multi-dimensionnel : une des grandes énigmes du vingtième siècle.
L'insaisissable savant russe, récemment disparu de la circulation, était pourtant donné gagnant par tous les pronostics. Les organisateurs ont été particulièrement indisposés, d'autant plus que c'est le roi d'Espagne Juan Carlos qui a remis les médailles.
Les anciens collègues de Perelman assurent dans la presse russe que le mathématicien a interrompu tout contact avec le monde extérieur. Les personnes comme Grigori Perelman "sont des originaux qui se comportent différemment de la majorité des gens", a expliqué un chercheur de l'Institut de mathématiques de Saint-Pétersbourg, soulignant qu'il ne pouvait dire "où l'originalité finit et où quelque chose d'autre commence". Les seules informations qui circulent sur lui, sont qu'il a les yeux bleus, les cheveux bruns, une barbe et qu'il a fêté ses 40 ans en juin. Originaire de Saint-Pétersbourg, il a enseigné à Berkeley en Californie dans les années 1990, avant de passer à l'Institut de mathématiques Steklov de Saint-Pétersbourg, dont il vient de démissionner.

A lire :

Grigori Perelman, génie russe indifférent à la gloire (RIA Novosti)
Le "Nobel des mathematiques" au Russe Perelman et au Français Werner (Yahoo France Actualités)
Le génie des maths retiré du monde (Journal du Dimanche)

lundi 4 septembre 2006

L'indice de Manning

L'indice de Manning, du nom d'un chercheur britannique de l'Université du Lancashire, est une méthode qui étudie le dimorphisme sexuel des mains.
Selon lui, le rapport entre la longueur de l'index et celle de l'annulaire permet de déterminer directement le sexe d'un individu. Durant les premiers mois de la vie du fœtus, des hormones joueraient sur le développement de ces deux doigts : les œstrogènes pour la croissance de l'index et la testostérone pour celle de l'annulaire. Un homme présenterait ainsi un indice moyen de 0,96, une femme, un indice proche de 1.
En septembre 2005, résolument décidé à décrypter les fresques de Bornéo, Jean-Michel Chazine s'entretient avec Arnaud Noury, un ancien archéologue devenu informaticien et lui demande s'il serait envisageable de réaliser un logiciel permettant d'identifier l'appartenance sexuelle des empreintes – selon le principe de Manning – à partir de simples photographies. Pour Arnaud Noury, le défi ne semble pas insurmontable et, quelques semaines plus tard, son logiciel baptisé Kalimain est prêt à être testé sur des images de la grotte Gua Masri II.

dimanche 3 septembre 2006

Les illusions d'optique de Akiyoshi Kitaoka

Akiyoshi Kitaoka, spécialiste de la perception, est devenu célèbre dans le monde entier pour ses créations vertigineuses. Son génie est de provoquer une illusion de mouvement qui apparaît dans la partie périphérique du champ visuel. Il suffit de regarder un point du dessin pour voir le reste bouger.

samedi 2 septembre 2006

Maths à Harry

Voilà un site au nom original et amusant www.mathsaharry.com. Très interactif, ce site propose beaucoup d'énigmes et de problèmes niveau collège. On y trouve aussi des posters pour les salles de classe.

vendredi 1 septembre 2006

Dérivée

"Monsieur, la dérivée de -3x, c'est 1 ou -1 ?"

< 1 2 3