Voici ce que m'a répondu Serge Mehl, l'auteur de regretté Chronomath:

Bonjour à tous,

Outre par la page d'accueil, je m'adresse par ce message à tous ceux qui m'ont fait l'amitié de m'écrire suite à la fermeture de mon site ChronoMath. Vous êtes très nombreux. Je suis très touché par la gentillesse des propos et la peine ressentie face à la fermeture du site.

Agé de 61 ans bientôt, après 39 ans d'enseignement, je prends un peu de repos. ChronoMath, 1485 fichiers HTML, plus de 4000 pages A4 imprimées, demandait un travail permanent de mises à jour, de compléments, de corrections auxquels s'ajoutaient des questionnements de nombreux lecteurs : élèves et étudiants de l'école primaire à l'université en passant par les IUFM (professeurs en formation), les parents d'élèves et les passionnés voire les nostalgiques des mathématiques de leur jeunesse (il y en a !) : ChronoMath recevait jusqu'à 800 visites par jour, ce qui n'est pas si mal sur un sujet que l'on dit mal aimé... J'ai pu constater au fil des ans qu'enseigner les maths autrement était une volonté de plus en plus marquée malgré la rigidité des programmes et des IPR toujours figés entre cahier de textes de classe scrupuleusement rempli et devoir hebdomadaire, sans autre souhait plus novateur exprimé...

J'ai répondu à tous malgré la note présente dans la page d'email. En tant qu'ex conseiller pédagogique, j'espère l'avoir bien fait...

Placer ChronoMath sur CD semble soulever l'unanimité mais cela demande réflexion : prix, aspect légal (doit-on supprimer des liens et certaines images), taxes éventuelles, protection du droit d'auteur et autres tracasseries. Ce n'est pas vraiment évident.

En tout cas j'y réfléchis. Merci à tous, pardon de cet abandon et bonne continuation.
Bien cordialement,

Serge Mehl.